bro1

Des brochettes qui ont un goût de ...trop peu !

sauceAttention, roulement de tambour... Voici enfin la recette de mes brochettes à la canne à sucre qui ont fait tant d'émules lors du pique-nique de dimanche! C'est qu'on m'a harcelée pour savoir quel était le secret de ces petites bouchées!
Dorian a eu de la chance, il est arrivé juste à temps pour dévorer la dernière qui restait dans la boîte à bento! J'en avais apporté 18 (en fait y en avait 19 mais j'en ai grignoté une en cachette dans ma cuisine! ), en pensant que ça allait suffire pour tous les affamés mais en fait il y a eu 2 fois plus de monde que je le pensais !

A vrai dire, cette recette je l'ai improvisée en vitesse avec ce que j'avais dans mes placards et dans le bac à légumes. En fait je devais prendre le train dimanchesauce2 matin pour être à Bercy pile poil pour midi, mais on m'a proposé de me déposer la veille en voiture. Du coup j'ai dû speeder comme une folle pour que tout soit cuit à temps et assez refroidi pour être transporté dans ma glacière ! L'esprit en ébullition, je me suis donc inspirée de ma recette de Dak Bulgogi pour assaisonner la viande à la façon coréenne. Vu qu'il me restait une belle poire bien mûre, c'était parfait pour compléter l'affaire!

Et pour la sauce, comme je vous le disais dans le précédent post, j'ai presque honte de vous révéler la recette... Le truc c'est que la veille du pique-nique je logeais chez une copine qui devait rendre les clés de son appart 2 jours après.

canna___sucre
La canne à sucre dans le jardin familial, puis une fois épluchée

Donc il ne restait plus grand chose dans son frigo, excepté quelques petits flacons de sauces diverses. Avec mon flair à la Columbo, j'ai pu repérer celles qui iraient bien ensemble et voilà comment est née la sauce des brochettes: menthe1/3 sauce soja, 1/3 nuoc-mam et 1/3 sauce pimentée sucrée. Tadaaaa !!!

Quant à la canne à sucre, on m'a demandé où je l'ai achetée... J'ai du avouer qu'elle venait du jardin de mes parents, et que j'avais du la planquer dans le double-fond de ma valise lors de mon récent retour ! Je pense qu'on peut sûrement s'en procurer chez Tang à Paris, ou sinon dans le magasin qui se trouve sur le trottoir d'en face (avenue de Choisy). Le petit bonus de la canne à sucre, c'est qu'à la fin on peut la machouiller, car elle contient ce fameux jus sucré si caractéristique!

Dois-je aussi vous avouer que j'ai du refaire mes brochettes par pure conscience professionnelle, afin de vous fournir des photos plus appétissantes que celles du pique-nique? Et oui, j'ai été obligée d'en remanger ! 

Pareil pour la tarte au chocolat, j'ai du en refaire une 2e car je ne l'avais pas prise en photo avant de partir! C'est Mister T qui est content, je vous dis que ça, car je ne lui avais laissé que les croûtes de pâte! Ah ben il n'avait qu'à venir avec moi...

Ah là là, qu'est-ce qu'il faut pas faire pour ce blog alors!

Brochettes de boeuf à la canne à sucre
(pour une quinzaine de brochettes environ)

-250 g de boeuf hachébro2
-1 tronçon de canne à sucre
-1 carotte
-1 oeuf
-2 gousses d'ail
-1 morceau de gingembre frais
-1 poire mûre et juteuse
-1 dizaine de feuilles de menthe fraîche
-1/2 botte de coriandre fraîche
-1 càs de graines de sésame
-1 càs d'huile de sésame
-2 càs de sauce soja
-2 càc de sucre
-poivre du moulin

Epluchez la canne à sucre en enlevant l'écorce épaisse, puis débitez-la en petit bâtonnets. Ca va très vite, il suffit de suivre le sens des fibres.
Dans un saladier, déposez la viande hachée et râpez au-dessus la carotte, l'ail, le gingembre et la poire épluchée. Ajoutez les herbes ciselées et formez un puits. Cassez-y l'oeuf entier et assaisonnez avec l'huile de sésame, la sauce soja, le sucre et le poivre (la sauce soja remplace le sel). N'oubliez pas les graines de sésame pour le croquant !

gingembre

poire

soyo

Malaxez bien le tout avec les doigts (même pas peur!) ou à la fourchette (ouh les chochottes!). Prenez une boulette de ce mélange au creux de la main, déposez au milieu un batônnet de canne à sucre, puis refermez votre main pour l'envelopper.

main

Déposez les brochettes sur une assiette plate recouverte de film alimentaire et laissez-les reposer environ 30 min au freezer. Ca va leur permettre de figer un peu au frais afin que la viande se tienne mieux à la cuisson. Si vous avez peur que ça se délite, vous pouvez ajouter 1 càs de fécule de maïs pour lier le tout et absorber l'humidité de l'assaisonnement.
Faites cuire vos brochettes sur un barbecue ou une poêle-grill anti-adhésive, sur toutes les faces. Inutile d'ajouter de la matière grasse car il y a déja de l'huile de sésame dans l'assaisonnement.

baton

Préparez la sauce comme indiqué plus haut (y a pas plus facile!), et trampouillez-y vos brochettes avant de les déguster! Et n'oubliez pas de machouiller les petits batônnets de canne à sucre pour finir en douceur !
On peut aussi les déguster d'une autre façon, c'est celle que je préfère: On retire la viande du batônnet et on la dépose au milieu d'une feuille de laitue. On la recouvre de feuilles de menthe, on l'enroule comme un nem et on fait trempette dans la sauce. Miam miam!