baguette


A force de fréquenter le marché chaque semaine, je commence à connaître les stands par coeur. En général je vais chez les gentilles dames qui me donnent du persil ou un radis noir en rab, et qui vendent de l'ail rose frais que j'adore, même pas besoin de couteau pour l'éplucher tellement il est tendre.

J'aime bien aussi aller chez le monsieur bourru aux mains noires de terre, qui propose des poivrons violets et qui garde sans broncher les courses des clients trop speed et qui ont trop honte d'acheter un caddie pour transporter leurs victuailles. Ben moi j'en ai un, même pas honte, il est en vinyl rouge avec des petits pois blancs. Presque comme les chaussettes de Dorothée.


l_gumes

citron_vert

Souvent quand j'ai pas envie de le sortir du placard, je me dis que c'est inutile de sortir le grand jeu pour juste 2 poires et 4 tomates, je sais me servir de mes bras hein... Eh bien croyez-moi, c'est TOUJOURS quand je sors les mains dans les poches que je reviens chargée comme une bourrique. Comme si ça ne suffisait pas, je m'arrête à la boucherie pour me lester d'un demi-veau (au moins... bravo le veau) et là, oooh ils font des promos sur la vaisselle chez Machin, j'ai absolument besoin de ce lot de douze-mille assiettes sinon ma famille va mourir. Et me voilà de retour chez moi, suant comme un gros bison abandonné dans le désert, la mèche engluée sur le front et n'ayant même plus la force de me gratter la nuque tellement mes bras sont HS...


rouler

main


Enfin bref, je voulais juste vous parler de la super poissonnière qui vend ses fruits de mer à prix imbattables, et surtout les beaux poissons pêchés par son mari (d'ailleurs elle a un panneau avec écrit "pêchés cette nuit", si c'est pas du frais ça ma bonne dame). Souvent je lui prends de la daurade et des petites soles (3 fois moins chères que chez les concurrents), rien que pour moi, car comme vous le savez je vis avec un ichthyophobe (cherchez, Google est votre ami).
Elle est tellement sympa qu'elle me prépare le poisson à la perfection, de jolis filets sans peau qui n'ont plus qu'à sauter dans la poêle. Ou pas. Parce que moi j'adore le poisson cru !


sauce

sauce


Carpaccio de daurade roulé aux légumes croquants (pour 1 pers)

-1 daurade moyenne levée en filets (extra-fraîche, ça va sans dire)
-1/2 poivron rouge
-1/4 de concombre
-1 gousse d'ail
-3 càs de sauce soja
-2 càs d'huile d'olive
-1/2 citron vert (ou 1 entier s'il n'est pas assez juteux)
-1/2 càc de sucre
-1 ou 2 càs d'eau (pour alléger)
-des tiges d'oignons nouveaux (ou de la ciboulette)
-de la coriandre fraîche
-sel, poivre

Préparez la sauce: coupez l'ail en petits dés et mettez-le dans un bol. Ajoutez le sel, le poivre et le sucre, puis diluez dans le jus de citron. Ajoutez la sauce soja, l'huile d'olive, l'eau et les herbes ciselées. Mélangez bien.
Taillez le concombre et le poivron en fines juliennes. Enlevez les arêtes du poisson, puis taillez la chair en fines tranches comme pour un carpaccio, en tenant la lame du couteau presqu'à l'horizontale.
Déposez un peu de crudités au milieu de chaque tranche de daurade, puis roulez. Arrosez de sauce avant de vous régaler, avec ou sans les baguettes.


carpaccio

double

Ca fait trop, si j'en prends deux d'un coup? :)
Comme on dit chez nous, "petit bateau mais gros la cale"...


.