-
saladier


Jusqu'à cette semaine on avait réussi à tenir sans chauffage, mais dernièrement la météo s'est un peu gâtée. Mister T a du se faire des inhalations à l'eucalyptus pour anéantir son rhume, et moi ... ben moi je me suis fabriquée mon propre remède, sous forme de kimchi !!! (l'oi sobagi est une variante du kimchi, qui est à base de chou chinois)
Mais qu'est-ce qu'elle raconte encore, celle-là?
Si si, je vous assure, les coréens considèrent que cette préparation culinaire possède de véritables vertus thérapeutiques! C'est tellement bourré d'ail, de piment et de gingembre qu'aucun virus ne voudra de vous :)

concombre

Et c'est scientifiquement prouvé, oui ma bonne dame! Le kimchi aurait des propriétés bénéfiques pour la santé grâce à sa richesse en lactobacilles (ferments lactiques également présents dans le yaourt) et autres nutriments aux effets préventifs contre le cancer du colon, l'artériosclérose et le vieillissement. Rien que ça! Eh oui, les acides organiques issus de la fermentation naturelle du kimchi fortifient l'épiderme et produisent du collagène. Dire qu'il y en a qui se piquent encore au botox ...

bocal

Non seulement le kimchi est pauvre en calories, mais en plus le piment rouge (riche en vitamine C) favorise l'élimination des graisses! L'ail, quant à lui, est connu depuis des millénaires pour ses multiples vertus, dont celle de stimuler le système immunitaire. Bref, j'ai trouvé ma potion magique !

 

Et puis depuis que j'en mange, j'ai l'impression d'avoir chassé mon rhume... Bon c'est peut-être un effet placebo, mais en attendant je me régale ! J'en ai préparé trois sortes cette semaine, histoire de varier, à base de concombre, de navet et de chou chinois (j'ai amélioré ma première recette , je vous en reparlerais plus tard).
J'ai mélangé plusieurs recettes que j'ai dénichées sur le net, et j'ai réussi à trouver le dosage parfait de l'assaisonnement. J'ai aussi suivi les conseils d'une amie coréenne, qui m'a soufflé une astuce pour obtenir un goût pas trop agressif: ajouter une poire râpée. Je l'ai remplacée par une pomme, et j'avoue que le résultat fut à la hauteur de mes espérances: un kimchi à la saveur équilibrée, à la fois doux, piquant et acidulé.

Oi Sobagi : concombre mariné à la coréenne

-2 concombres (environ 700g)
La marinade:
-40 g de gros sel
-40 cl d'eau
L'assaisonnement:
-1 petite pomme
-6 belles gousses d'ail
-3 càs de piment en poudre
-1 morceau de gingembre (de la taille d'un index environ)
-5 càs de nuoc-mam
-5 càs d'eau
-3 càs de sucre
-1/2 botte de ciboulette
-4 pieds de cives (ou 2 tiges d'oignons nouveaux)

lame

Rincez les concombres et coupez les extrémités. Taillez-les en 6 tronçons (ou 4, si vos concombres sont courts). Incisez-les en croix, sans aller jusqu'au bout. Arrêtez-vous à environ 1 centimètre du bord du tronçon, comme sur la photo.

 

saumure

Versez l'eau et le gros sel dans une casserole, puis faites chauffer jusqu'à ce que le sel soit complètement dissout. Disposez les tronçons de concombre dans un saladier et arrosez-les avec l'eau salée tiédie. Couvrez et laissez mariner pendant 50 minutes, en remuant de temps en temps.

pomme

Pelez la pomme et ôtez le trognon central. Coupez-la en quartiers. Pelez le gingembre en le grattant avec une petite cuillère, ce qui permettra d'enlever seulement la fine peau. Coupez-le en morceaux. Mettez-les dans le bol d'un robot avec la pomme, l'ail, le piment, le nuoc-mam, le sucre et l'eau. Mixez jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

cives

piment

Emincez finement les herbes et ajoutez-les à la pâte. Mélangez avec une cuillère, puis goûtez pour rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

farci

Egouttez les concombres et rincez-les plusieurs fois sous l'eau froide du robinet. Laissez-les 30 minutes dans une passoire afin que toute l'humidité s'évacue. Farcissez-les de pâte pimentée en écartant les incisions, avec une petite cuillère.

oisobagi

Remettez les tronçons dans le saladier, et recouvrez-les avec le reste de la pâte (ici j'ai laissé les croix visibles justes pour la photo, mais après je les ai complètement enduits de pâte!). Couvrez avec du film alimentaire et laissez reposer toute la nuit à température ambiante avant de consommer. Pour la conservation, entreposez-les dans des bocaux préalablement stérilisés (ébouillantés pendant 30 minutes) puis rangez-les au frais. Perso, j'ai tout laissé dans le saladier, car je savais que mon kimchi n'allait pas faire long feu :)

kimchi

J'en profite pour proposer ma recette à Requia et Cathy , qui renouvellent cette année leur challenge sur les cadeaux gourmands. De quoi changer des confitures ou des cookies :)
 
Oi Sobagi, un kimchi qui vous veut du bien !!!

cadeaux_gourmands

-

 

--