-

kap

 

 

Bon alors... Comment arriver à vous séduire avec cet intitulé fort peu glamour (je vous l'accorde) ? Soupe slovaque: on imagine une gamelle de patates et de betteraves baignant dans du vinaigre? A la choucroute en plus: quoi, une soupe à la choucroute?N'importe quoi. Et avec des pruneaux, du paprika, du porc fumé et de la crème: re-n'importe quoi, retourne te coucher, Piment Oiseau.
Et pourtant, j'ai un argument incroyable: les enfants ont adoré !!! C'est pas le meilleur des témoignages, ça?
J'ai eu moi-même quelques craintes quant au résultat final (en apprenant que mes neveux n'aimaient pas le chou à la base, c'est ballot, mais finalement ils en ont repris, Victoire!), mais franchement, cette soupe est à tomber par terre: riche en saveurs, combinant l'acidité du chou saumuré, le piquant du paprika, le goût fumé des saucisses, l'onctuosité de la crème... Pour une fois qu'une recette bizarre fait l'unanimité à la maison, fallait bien que je la partage avec vous (comme si je me posais la question d'habitude, vous avez déjà vu pire ici).

J'ai eu une furieuse envie de soupe bloblotante dans ma cocotte depuis que j'ai ramené un livre de cuisine de Bulgarie, où j'en ai mangé à chaque repas. Malheureusement la recette que j'ai testé dans ce bouquin fut une véritable catastrophe: trop liquide et trop fade, pouah! Mais je ne me suis pas laissée abattre, car en me souvenant d'une soupe à la choucroute goûtée dans les montagnes des Tatras en 2009, j'ai eu un déclic. Je me suis rappelée de ce bol fumant avalé après une randonnée de 2h dans des gorges glissantes, roboratif et apaisant. Si vous êtes sortis faire une bataille de boules de neige aujourd'hui, cette kapustnica est le plat idéal  pour vous requinquer!

PS: Dans la même veine, si vous avez aimé le bigos, vous adorerez la kapustnica.

 

 

Kapustnica: soupe slovaque à la choucroute
(pour 6 pers)

Version librement inspirée par cette recette.

 

-600 g de choucroute cuite (si vous aimez bien l'acidité, utilisez de la choucroute crue)
-500 g de porc fumé (j'ai pris de la palette)
-2 saucisses fumées (j'ai pris de la Morteau, contre saucisses au paprika dans la recette originale)
-100 g de pruneaux
-2 oignons
-4 gousses d'ail
-2 L d'eau
-8 grains de poivre noir
-4 feuilles de laurier
-30 cl de crème liquide entière
-2 càs de farine
-2 càc de paprika (fumé pour moi)
-2 càs de beurre
-sel
-poivre du moulin

Versez l'eau dans une cocotte et faites chauffer doucement (pas bouillir). Plongez-y le porc fumé et laissez cuire à frémissements pendant 20 minutes. Emincez les oignons, écrasez les gousses d'ail et coupez les saucisses en rondelles. Egouttez la choucroute et gardez le jus éventuel pour plus tard. Ajoutez-la dans la cocotte, ainsi que les oignons, l'ail, les saucisses, les pruneaux, les feuilles de laurier et les grains de poivre. Couvrez et laissez mijoter pendant 2H sur feu doux, en remuant de temps en temps.
Retirez la viande et coupez-la en morceaux (je l'ai effilochée à la main), puis remettez-la dans la cocotte.
Mélangez la crème avec la farine dans un bol. Faites fondre le beurre à la poêle et faites-y roussir le paprika (attention ça brûle vite!) en mélangeant avec une spatule en bois. Versez dans la cocotte, ainsi que le mélange crème/farine. Mélangez et laissez encore mijoter 20 minutes. Rectifiez l'assaisonnement avec du sel et du poivre du moulin, et ajoutez le jus de choucroute à la fin (je n'en avais pas, mais c'était bon quand même). Servez bien chaud avec du bon pain ! (ou du riz comme chez nous, soyons sauvages jusqu'au bout)

 

 

bol