-

 

ojjingae

 

A l'heure où vous me lisez, je serais sûrement en train d'atterrir au pays du matin calme, après une dizaine d'heures de vol. Eh oui j'ai décidé de retourner à Seoul, car la semaine passée dans la capitale coréenne l'année dernière était définitivement trop courte! J'y vais retrouver mes deux copines d'école rencontrées pendant mes études (mais elles ne se connaissent pas): l'une est devenue maman au foyer, l'autre une vraie working-girl qui bosse même quand elle ne bosse pas. Si on les fusionnait, elles pourraient donner vie au personnage de Lynette Scavo, la mère-poule stakhanoviste de Desperate Housewives.
La première adore la musique et les séries télé coréennes, la seconde ne supporte plus sa propre culture et a la nostalgie permanente de la France (je lui avais ramené un saucisson la dernière fois, elle avait du me remercier douze-mille fois). Le seul point commun qui les relie, c'est évidemment l'amour de la gastronomie de leur pays. Il fallait voir les étoiles qu'elles avaient dans les yeux quand, pendant nos études, elles évoquaient la cuisine maternelle qui leur manquait tant à l'époque. Et comme je les comprends! Que ce soit dans la rue, au restaurant ou à la maison, la nourriture en Corée c'est du sérieux. C'est toujours frais, (très) épicé, équilibré, bon pour la santé. Un peu comme ce plat de calamars, une petite merveille de textures et de saveurs.

 

Ojingeo Bokkeum: calamars piquants à la coréenne

(pour 2 personnes)

Pour la marinade:
-2 càs de gochujang (pâte pimentée) *
-1 càs de gochugaru (flocons de piments)*
-3 càs de sauce soja
-1 càs de vin de riz*
-1 càs de sucre
-1 càs huile de sésame*
-4 gousses d'ail hachées
1 càc de gingembre râpé
-1 piment en rondelles

-1 calamar
-1 carotte
-1 poignée de pousses de soja
-1/2 oignon
-2 càs d'huile végétale neutre

*tous ces ingrédients sont disponibles en épicerie asiatique.

 

sauce

Préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients dans un bol. Nettoyez le calamar, ouvrez-le à plat puis quadrillez la surface avec la pointe d'un couteau. Coupez-le ensuite en morceaux rectangulaires de la taille d'une bouchée. Mélangez et faites mariner 30 min au frais.
Pendant ce temps, émincez l'oignon et coupez la carotte en biseaux. Faites chauffer l'huile dans une poêle ou un wok et faites-y revenir rapidement l'oignon et la carotte pendant 1 minute. Ajoutez ensuite les pousses de soja (plus longs et plus croquants que les pousses de haricots mungo) et remuez. Incorporez enfin les calamars avec la marinade et faites sauter sur feu vif pendant 1 à 2 minutes. Ils doivent être tout juste opaques et la chair doit rester encore un peu ferme (sinon ça devient du caoutchouc). Servez bien chaud avec du riz.

 

bol

Bon appétit!