Kimchi à la butternut - butternut squash kimchi

 

Bien avant mon premier voyage en Corée, je m'étais documentée sur la gastronomie locale pour essayer d'identifier ce que je pourrais bien déguster sur place sans passer pour une quiche. Je m'étais procurée entre autre le Kimchi Cookbook de Lauryn Chun, traitant, comme son titre l'indique, de recettes de kimchi diverses et variées. Celles-ci sont répertoriées selon les saisons mais aussi selon leur modernité: on y trouve aussi bien des versions traditionnelles que des propositions contemporaines, comme celle au kaki, celle au chou-fleur et à la grenade ou celle à la butternut. J'ai choisi de débuter par celle-ci car je n'avais encore jamais mangé de courge crue, mais l'assaisonnement pimenté et parfumé à l'eau de champignon me paraissait plus qu'appétissant. J'ai vraiment adoré cette association insolite, très rafraîchissante malgré ses saveurs hivernales.

Kimchi à la butternut

(pour 1 grand pot)

-1 courge butternut de 625 g (=550 g de chair une fois pelée et épépinée)
-60 cl d'eau
-1,5 càs de gros sel

Pour l'eau de champignons:
-2 lamelles de shiitake déshydraté
-10 cl d'eau tiède

Pour l'assaisonnement:
-1,5 càs de flocons de piment séché
-1 gousse d'ail hachée
-1/2 càc de gingembre râpé
-1 càc de sucre
-2 càs de pignons de pin

 

 

couper la courge en lamelles

Pelez la courge et épépinez-la. Coupez la chair en lamelles.

faire mariner la courge dans l'eau salée

Mélangez l'eau et le gros sel puis faites-y mariner la courge pendant 40 minutes.

faire tremper les champignons

Pendant ce temps, faites tremper les champignons dans l'eau tiède.

assaisonner la courge

Egouttez les lamelles de courge et rincez très brièvement dans une passoire. Mélangez ensuite dans un saladier avec le piment, le gingembre, l'ail et le sucre. Ajoutez l'eau de champignons et les pignons de pin. Transvasez dans un grand pot préalablement stérilisé et fermez. Laissez fermenter 3 jours à température ambiante avant de déguster.