p_t_

Quand je vivais dans mon placard à balais de 9m², je me nourrissais de tas de choses pas très ragoûtantes, genre des chips trempées dans du tarama rose fluo, ou des petits pains au lait tartinés de mayo et pâté de foie. Ce n'est qu'un infime exemple. Et ouais, j'avais 19 ans, je débarquais de mon île et je découvrais le monde merveilleux de la malbouffe.
Vous ne pouvez pas imaginer ce que c'est que d'arriver dans un nouveau pays où la nourriture s'étale sur des kilomètres carrés de rayons aseptisés, sachant que chez soi on ne trouve que la moitié de ces produits, dont les prix s'envolent parfois à +70%...Ma première carte bleue d'étudiante fut donc mon laisser-passer pour le royaume du gras, du sucré et du hors-saison. Les fraises et les cerises en janvier, c'était pour me consoler de ne pas avoir vu ma famille pour Noël. Il faut bien se trouver une excuse, sauf que là c'est pas bidon.

cru_cuit
Avant et après cuisson.

Puis quelques années plus tard, j'ai appris à lire les étiquettes, et à comprendre pourquoi il faut manger les légumes d'été en été, et ceux d'hiver en hiver. Ca paraît évident mais j'ai mis du temps à assimiler tout ça! Ah et puis ces boîtes de conserves ou de pâte à tartiner qui composaient mes festins, et ben je me suis rendue compte avec horreur que je pouvais tout autant boire de l'huile de palme au goulot.
Et quand enfin j'ai emménagé dans un endroit convenable avec un semblant de cuisine (à la cité U les cuisines étaient en travaux toute l'année et on réouvert 1 mois avant que je me casse de cet endroit sordide), j'ai repris goût à la popote faite maison...
Alors maintenant, les pâtés, je les fais moi-même! Je me suis déja essayée au pâté de foies de volaille au marsala l'année dernière, je vous présente un de ses lointains cousins végétariens, pour accompagner les pains azymes de Paul Heumann !

Tartine croustillante n°4: pâté végétarien
d'après une recette de Loukoum, que vous pouvez voir ici

feuille-6 pièces de pain azyme au petit épeautre Paul Heumann
-300g de champignons de Paris frais
-1 petite carotte
-30g de beurre
-2 c. à soupe de persil finement haché
-1 c. à soupe de vin blanc
-1 œuf battu
-sel, poivre

Préchauffez le four à 160°C.
Lavez les champignons et coupez le bout des pieds. Coupez-les en deux et mixez-les grossièrement dans un robot. Epluchez la carotte et râpez-la finement. Faites fondre le beurre sur feu doux, ajoutez-y les carottes et les champignons hachés, et laisser cuire doucement pour faire évaporer l’eau de végétation. Mélangez bien, salez, poivrez et ajoutez le vin blanc. Mélangez. Hors du feu, ajoutez l’œuf battu et le persil.
Huilez une petite terrine ou un petit moule à cake, verser la préparation, tassez un peu puis faire cuire 45 minutes.
Laissez refroidir et coupez le pâté en tranches épaisses. Servez sur le pain azyme à l'épeautre.