Piment oiseau

13 mai 2016

Glace au sésame noir

 

glace au sésame noir

 

 

          Au cas où le soleil se déciderait à revenir, voici une recette de glace qui surprendra vos invités. C'est une amie coréenne qui m'avait envoyé du sésame noir en poudre, en me disant que c'était délicieux en pudding ou en soupe salée. Mais après en avoir goûté sous forme de glace dans mon restaurant japonais préféré de Strasbourg, c'est dans cette version que je l'ai testée... et mille fois approuvée! Enfin non, trois fois, car ça fait (déjà) trois fois que je réalise cette recette. Si vous ne trouvez que de la pâte de sésame noir en épicerie asiatique (c'est plus courant que la poudre), allez chez Cuisine Métisse pour essayer sa version! Je suis complètement dingue de ce parfum, qui me rappelle un peu celui de la cacahuète grillée.  

 

Glace au sésame noir:

(pour 6 personnes)

-25 cl de lait entier
-150 g de sucre
-80 g de poudre de sésame noir grillé (ou de graines)
-1 pincée de sel
-50 cl de crème liquide entière
-6 jaunes d'oeufs

 

Si vous optez pour des graines de sésame noir et non de la poudre, faites-les torréfier dans une poêle sans matière grasse, en remuant sur feu moyen, pendant 6 à 8 minutes. Réduisez-les ensuite en poudre soit au robot, soit au mortier.

 

1 mélanger lait et poudre de sésame noir

Mélangez dans une casserole le lait, le sucre, la poudre de sésame noir et le sel. Faites chauffer sur feu moyen jusqu'à dissolution du sucre. Sortez la casserole du feu et laissez tiédir.

 

2 verser sur les oeufs

Fouettez les jaunes d'oeufs dans un saladier et versez progressivement le lait chaud, sans cesser de remuer. 

 

3 faire épaissir

Transvasez à nouveau la préparation dans la casserole et incorporez la crème liquide. Faites épaissir sur feu doux pendant 10 à 15 min, en remuant, jusqu'à ce que l'appareil nappe bien la cuillère en bois. Laissez refroidir complètement à température ambiante puis entreposez au frais pendant au moins 2 heures.

 

4 sorbetière

Versez l'appareil dans la cuve de votre sorbetière et faites turbiner pendant 30 minutes. Entreposez au freezer (dans un bac) au moins 1 h avant de déguster.

 

glace au sesame noir

 

Posté par letitia à 09:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 mai 2016

Tarte flambée normande pomme/andouille

 

tarte flambée normande pomme-andouille

 

          Après les festivités de Cambremer, voici un petit hommage gourmand à la Normandie, depuis ma nouvelle terre d'adoption. Y a pas à dire, je choisis toujours des régions riches en gastronomie! De toutes façons, partout où je vais, je me régale!

 

Tarte flambée pomme-andouille:

(pour 2 personnes)

-1 rouleau de pâte à tarte flambée
-1 pomme
-4 càs de fromage blanc épais (pas du 0%)
-quelques fines rondelles d'andouille de Vire
-quelques tranches de fromage de votre choix (ici de la tome des Beauges)
-poivre
-1/2 citron
-15 g de beurre

Pelez la pomme et taillez-la en petits dés. Faites sauter dans le beurre chaud avec le zeste et le jus de citron, baissez le feu, couvrez et faites cuire 10 minutes. Réservez.
Préchauffez le four à 220°C. Déroulez la pâte et nappez-la généreusement de fromage blanc. Disposez au-dessus les dés de pomme, les rondelles d'andouille et le fromage. Poivrez et enfournez pour 8 à 10 min (selon la puissance de votre four).

 

tarte flambée pomme andouille

Posté par letitia à 07:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mai 2016

Les rencontres de Cambremer, édition 2016

 

cambremer1

 

          Cette année j'ai eu la chance d'être invitée aux Rencontres de Cambremer, au coeur du Pays d'Auge, pour la troisième fois. Rappelez-vous mes premières expériences en 2013 et 2014, pour la vie en immersion chez les producteurs de fromages avec C'est du vécu et pour ma courte carrière d'une journée dans la street-food du terroir.


          Cette fois-ci j'étais sollicitée pour animer un atelier culinaire, ainsi que d'autres gourmands (Flo, Marion, Stéphanie, Alexandra, Marie-Claire, Philou et Dorian), autour des fromages de Savoie, puisque c'était la région à l'honneur cette année. Tout s'est déroulé très très vite, c'est fou comme un week-end peut défiler à toute vitesse quand on a 3000 choses à faire et à découvrir! Définitivement, ces festivités furent trop courtes, avec les copains et les copines on a unanimement proposé d'étaler cette événement sur au moins une semaine! En tout cas je vous invite fortement à y assister pour la prochaine édition, et même en-dehors du festival, afin de découvrir les produits AOC/AOP de la région. Parce que pour accéder à du cidre, du poiré, du livarot, du pont l'évêque ou du beurre d'Isigny de si belle qualité, il n'y a qu'une seule chose à faire: réserver un billet de train pour la Normandie! Pas envie de prendre le train? Pensez au covoiturage, l'avion, le vélo, le kayak pour remonter l'Eure (sans jeu de mots ^^), ou tout simplement vos baskets! Allez, plus d'excuses, la prochaine fois, on se retrouve sur place! Regardez ce que vous avez raté:

 

cambremer2

 Les jolis étals ensoleillés des fleuristes de Cambremer, la fanfare du festival, des ateliers culinaires qui font saliver...

 

Et sinon, ce festival, c'est quoi? 

Il s'agit du rendez-vous annuel des produits d'appellation d'origine contrôlée (AOC) et d'origine protégée (AOP), qui se tient au début du mois de mai dans le petit village de Cambremer. Pourquoi ici et pas ailleurs? Parce que c'est à Cambremer que vous retrouverez 7 des 13 AOC/AOP normandes. C'est pas rien! L'une des vocations de cet événement est, d'une part, de réfléchir et sensibiliser le public sur des questions de fond et d'actualité, sur la notion d'origine. D'autre part, il s'agit de promouvoir et faire découvrir de façon pédagogique les AOC/AOP.

 

Et du coup, les AOC/AOP, c'est quoi?

L’appellation d’Origine Contrôlée (AOC) désigne un produit alimentaire dont toutes les étapes de fabrication sont réalisées selon un savoir faire reconnu dans une même zone géographique, qui donne ses caractéristiques au produit. A l’origine, l’AOC a été crée en 1935 pour défendre le marché du vin en créant les vins d’Appellation d’Origine Contrôlée. D’autres produits se sont ensuite vus attribuer cette appellation (fromages, produits laitiers, fruits, légumes, etc). 

L’appellation d’Origine Protégée (AOP) est tout simplement l’équivalent européen de l’AOC. Elle protège le nom d’un produit dans tous les pays de l’Union Européenne. Depuis 2009, le logo européen est obligatoire en France sur les emballages de tous les produits bénéficiant d’une AOC et ayant rejoint l’AOP européenne. 

Si l’AOC et l’AOP désignent les mêmes produits, il faut les différencier notamment car leur origine est différente : l’une est française, l’autre européenne. En 2015, vous pouviez y retrouver pas moins de 60 produits AOC/AOP lors du festival!

 

Capture d’écran 2016-05-10 à 14

 

 

Mon résumé en images:

 

cambremer3

La première floraison de pommiers de l'année, des dégustations de cidre et de poiré avec notre expert Dominique Hutin, la jolie voix cassée de Rakia, les chats fantômes de notre chambre d'hôtes...

 

cambremer4

Du livarot qui essaie de s'enfuir quand on le détache, de la charcuterie qui rend les blogueurs dingues, un lever de soleil majestueux depuis le balcon de ma chambre, des coquilles de beurre qui vont fondre doucement sur des tartines de pain sortant tout juste du four ...

 

cambremer7

La visite de la maison Pierre Huet, toujours un plaisir de l'entendre parler de sa passion héritée de père en fils, tout en découvrant ses caves et sa distillerie avec cet impressionnant alambic destiné au pommeau et au calvados. Des paparazzi devant un plateau de fromages normands, des toilettes dissimulées sous les arbres (eh non ce n'est pas une maison de hobbits).

 

cambremer5

La visite de l'exploitation de Stéphane Grandval, également producteur cidricole de père en fils, au sublime Manoir de Grandouet. Encore une rencontre très pédagogique, afin de comprendre la passion de son métier, malgré les difficultés que l'on peut rencontrer sur le terrain. A découvrir absolument: son cidre Pays d'Auge, une vraie merveille! 

 

cambremer6

Un pique-nique d'anthologie composé de produits AOP/AOC, sous un soleil radieux...
Vous voyez qu'il fait toujours beau en Normandie! Qu'est-ce que vous attendez pour y aller?


Merci à toute l'équipe de l'agence Michèle Frêné Conseil pour l'organisation, et surtout à Elsa pour sa gentillesse et son efficacité! Et merci aux producteurs pour leur accueil!

 

 

Posté par letitia à 15:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mai 2016

Chipolata aux asperges des bois

 

chipolata asperges

 

          Lorsque je vais au marché, il y a un stand où je m'arrête quasi systématiquement: c'est celui d'un monsieur passionné de champignons et de petites choses sympathiques qu'il cueille dans les forêts vosgiennes. En automne, c'est mon dealer officiel de cèpes, en hiver celui de la truffe de Lorraine, tandis qu'au printemps, c'est celui des morilles (quand on a de la chance) et des asperges des bois. C'est ainsi que j'ai découvert cette drôle de plante, qui ressemble à des épis de blés qu'on aurait fauchés trop tôt. Il s'agit en fait des jeunes pousses d'ornithogale, qui donne à la floraison de jolies grappes de fleurs blanches. Je trouve que la saveur et la texture se rapprochent des haricots verts tout frais, j'adore!

 

Chipolata aux asperges des bois

(pour 2 personnes)

-1 bouquet d'asperges des bois (ou de fines asperges vertes)
-2 chipolatas
-1 petit oignon
-1 gousse d'ail
-1 càc de concentré de tomate
-1 càc bombée de sucre
-10 cl de vin blanc
-2 càs de vinaigre de Jérez
-sel
-poivre
-1 pincée de paprika fumé (facultatif)

 

asperges

 

Coupez la base des tiges et rincez les têtes sous l'eau froide (gardez les tiges pour une omelette par exemple). Plongez-les dans une casserole d'eau bouillante pendant 3 mintes puis égouttez. Coupez les chipolatas et faites-les dorer à la poêle, sans matière grasse. Une fois qu'elles ont libéré leur gras, ajoutez l'oignon émincé puis l'ail écrasé. Faites rissoler puis incorporez le concentré de tomate et le sucre, puis faites caraméliser. Assaisonnez de sel, poivre et paprika fumé. Déglacez avec le vin blanc et faites réduire le liquide de moitié. Ajoutez enfin les asperges des bois, mélangez 5 minutes et servez bien chaud.

 

chipo asperges

 

Posté par letitia à 09:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

05 mai 2016

Huevos Rancheros

 

oeufs ranchero

 

          Pour une fois, pas de recette à l'ail des ours mais un plat mexicain pour célébrer le Cinco de Mayo! Avouez que je n'avais pas beaucoup d'autres occasions pour utiliser cette typo folklorique pour mes photos :-) Profitez de ce jour férié pour vous préparer ces oeufs pour votre brunch, vous m'en direz des nouvelles! Ay Caramba!

Huevos Rancheros

(pour 4 personnes)

Pour les tortillas de blé:

  • -200 g de farine
  • -50 g de beurre froid coupé en dés
  • -8 cl d'eau
  • -1 pincée de sucre
  • -1 pincée de sel

Pour la sauce:

  • -1 kg de tomates mûres en saison (ou 800 g de tomates concassées en conserve)
  • -1 oignon
  • -1 piment chipotle en conserve
  • -1 cuillère à café de cumin en poudre
  • -1 cuillère à café de flocons de piment
  • -2 cuillères à café de sucre
  • -une pincée de sel
  • -2 cuillères à soupe d'huile d'olive

Pour les haricots:

  • -400 g de haricots rouges en conserve
  • -1 oignon
  • -2 gousses d'ail
  • -1 filet d'huile d'olive
  • -1 pincée d'origan
  • -sel
  • -piment séché

Pour servir:

  • -4 oeufs
  • -50 g de feta
  • -1 avocat
  • -un peu de coriandre fraîche
  • -une noix de beurre
  • -poivre du moulin

 

 

Les tortillas:
Mélangez la farine, le sucre et le sel dans un saladier. Incorporez le beurre et malaxez du bout des doigts. Versez l'eau petit à petit jusqu'à obtention d'une boule de pâte. Divisez-la en 4 boules et laissez reposer dans le saladier, couverts d'un torchon pendant 30 minutes. Etalez les pâtons au rouleau à pâtisserie et faites-les dorer dans une poêle anti-adhésive très chaude et sans matière grasse, environ 30 secondes de chaque face. Réservez-les sur une assiette. 

La sauce tomate:
Incisez les tomates en croix et plongez-les 30 secondes dans une casserole d'eau bouillante. Enlevez la peau et concassez-les grossièrement (étape inutile si vous utilisez des tomates en conserve bien sûr). Emincez l'oignon et écrasez l'ail, puis faites-les rissoler dans l'huile d'olive chaude, pendant 5 minutes. Ajoutez les tomates concassées, le piment chipote, les flocons de piment, le cumin, le sel et le sucre. Couvrez et faites mijoter sur feu doux pendant 15 minutes en remuant de temps en temps. 

Les haricots:
Egouttez les haricots rouges. Faites rissoler l'oignon émincé avec l'ail écrasé dans l'huile d'olive. Ajoutez les haricots, salez et ajoutez le piment et l'origan. Mélangez et faites mijoter pendanr 10 minutes.

Le dressage:
Faites cuire les oeufs au plat avec la noix de beurre. Dressez les tortillas sur les assiettes et garnir avec un peu de tomates, de lamelles d'avocat et de haricots rouges. Ajouter un oeuf au plat et parsemer de fêta émiettée et de coriandre fraîche ciselée.

 

Posté par letitia à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 avril 2016

Asperges vinaigrette à l'ail des ours

 

asperges vinaigrette à l'ail des ours - Asparagus with wild garlic vinaigrette

 

          Quand j'assiste au retour de la rhubarbe, des fraises et des asperges, j'ai l'impression de tourner une énorme page sur l'hiver qu'on vient de vivre. J'ai craqué pour une belle botte d'1 kg qui me faisait de l'oeil chez le maraîcher. Elles sont tellement dodues qu'elles feraient presque de l'ombre aux knacks chéries d'Alsace. D'ailleurs Mini Piment en réclame à chaque fois qu'on va au marché, en hurlant "sicisse! sicisse! siciiiiiiisssssse !!!" devant chaque stand de boucherie ("sicisse"=saucisse, bien sûr). J'ai essayé de lui faire manger de l'asperge mais elle a eu un gros faible pour le jambon rôti aux herbes qui allait avec. Je ne peux pas renier ma carnivore de fille. Bref, ce simple repas nous a régalés hier soir, avec cette vinaigrette à ma façon, aigre-douce et piquante :-)

 

Asperges vinaigrette à l'ail des ours

(pour 2 personnes)

-500 g de grosses asperges blanches

Pour la vinaigrette:
1 càc bombée de moutarde forte
-1/4 de càc de miel
-2 càs de Melfor® (ou un vinaigre doux)
-1 càc de Maggi®
-2 càs d'huile d'olive
-qq gouttes de Tabasco®
-un peu de poivre du moulin
-1 càs d'eau
-4 feuilles d'ail des ours ciselées

 

vinaigrette ail des ours

Pelez la base des asperges et lavez-les. Plongez-les dans un grand faitout d'eau bouillante et faites cuire 15 min environ, selon la grosseur des asperges. Vous pouvez aussi les faire cuire à la vapeur.
Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédients de la vinaigrette dans un bol. Egouttez les asperges et épongez-les sur un linge propre. Déposez les asperges sur un plat de service et arrosez de vinaigrette avant de déguster encore tiède.

 

asperges vinaigrette jambon

Bon appétit!

Posté par letitia à 12:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 avril 2016

Petites brioches à l'ail des ours

 

brioches à l'ail des ours-Wild garlic brioches

 

          Au détour d'une balade (masochiste) en vélo sous la grêle, Mister T m'a cueilli un énième bouquet d'ail des ours ce dimanche. Je préfère mille fois cela à des tulipes coupées qui vont faner au bout de trois jours, et qui en plus ne se mangent pas. Pour le remercier je lui ai préparé des petites brioches moelleuses, que Mini Piment a d'ailleurs dévorées sans sourciller, alors qu'elle chipote lorsqu'il y a la moindre verdure dans son assiette (exception faite pour les brocolis).

 

Petites brioches à l'ail des ours

(pour 12 pièces)

Pour la pâte:

  • -450 g de farine 
  • -260 g de lait tiède
  • -1 sachet de levure de boulanger déshydratée (6 g environ)
  • -70 g d'huile de colza
  • -60 g de sucre
  • -5 g de sel

 

Pour le pesto:

  • -60 g de feuilles d'ail des ours
  • -1 càc de sel
  • -10 amandes entières (avec ou sans la peau)
  • -15 g de pécorino râpé (ou du parmesan)
  • -2 càs d'huile d'olive

 

Pour la dorure:

  • -1 jaune d'oeuf
  • -2 càs de lait


pesto

Préparez la brioche:

Délayez la levure dans le lait tiède puis laissez reposer 10 min à température ambiante.

Mélangez dans un saladier la farine, le sucre et le sel. Formez un puits au milieu et versez-y l'huile puis la levure. Mélangez et pétrissez jusqu'à obtention d'une pâte homogène (à la main ou au robot). Lorsque vous obtenez une pâte souple, couvrez de film alimentaire ou d'un torchon et laissez gonfler à l'abri des courants d'air pendant 1h. La pâte devrait doubler de volume.

Préparez le pesto:

Ciselez grossièrement les feuilles d'ail des ours et pilez-les dans un mortier avec le sel. Ajoutez les amandes et écrasez-les bien avec le pilon. Incorporez le pécorino râpé et enfin l'huile d'olive.

 

préparation

Façonnez la brioche:

Une fois que votre pâte a bien reposé, déposez-la sur un plan de travail fariné et pétrissez-la pour la dégazer. Ensuite abaissez-la à l'aide d'un rouleau à pâtisserie afin de former un grand rectangle d'environ 30x40 cm. Tartinez la surface de pesto puis roulez sur toute la longueur.

 

brioches ail des ours

Coupez le rouleau en 12 morceaux et déposez-les sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, de façon à ce qu'on puisse voir les spirales. Au besoin, utilisez 2 plaques car les brioches vont gonfler et coller entre elles. Recouvrez d'un linge et laissez reposer 1 heure encore.

brioches aildesours

Cuisson:

Préchauffez le four à 180°C. Badigeonnez les brioches de jaune d'oeuf mélangé au lait. Enfournez pour 15 minutes. Dégustez encore tièdes, idéalement pour un brunch, un pique-nique ou pour accompagner une grosse salade, comme nous l'avons fait.

brioche ail des ours

1, 2, 3...CROQUEZ !

 

Posté par letitia à 10:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2016

Banh cuon à l'ail des ours

 

bahn cuon à l'ail des ours - Wild Garlic vietnamese steamed cakes

 

         Il y a deux semaines, Reliboukitchen est venue passer quelques jours à la maison avec son petit garçon. Nous en avons profité pour bien manger, acheter à manger, faire à manger et parler de manger. Je crois que dans une vie antérieure on devait être soeurs jumelles ^^ 
         Pendant que sa petite tête blonde et ma petite tête brune faisaient la sieste, on en a profité pour réaliser ces banh cuon à quatre mains. Cette idée a germé le jour où j'étais tombée sur une de ses photos sur Instagram, où elle montrait son butin du marché: des banh cuon et du pesto d'ail des ours. Une association merveilleuse, je vous le dis!

Banh cuon à l'ail des ours

d'après la recette de la Kitchenette de Miss Tâm

(pour une quinzaine de banh cuon) 

Pour la pâte:
(j'avais utilisé une préparation toute prête mais je vous mets la recette originale):
-200 g de farine de riz
-100 g de farine de tapioca
-65 cl d'eau tiède
-1 càs d'huile (+ un peu d'huile pour la cuisson)
-une pincée de sel

Pour la farce:
-300 g de porc haché (pas de chair à saucisse déjà assaisonnée)
-1 petite botte de feuilles d'ail des ours
-4 champignons shiitaké séchés 
-1 oignon nouveau (partie blanche+partie verte)
-1 càs de nuoc mam
-1 càc rase de sucre
-2 càs d'huile végétale neutre

Accompagnement:
-quelques rondelles de gio lua (fait maison ou en épicerie asiatique)
-de l'échalote frite (en épicerie asiatique)
-quelques feuilles d'ail des ours

Pour la sauce:
-10 càs d'eau chaude
-3 càs de nuoc mam
-2 càs de vinaigre de riz
-1 càs de jus de citron vert
-2 càs rases de sucre
-1 gousse d'ail hachée
-1 piment rouge (facultatif)

Matériel spécifique:
-une poêle anti-adhésive avec un couvercle
-un pinceau ou du papier absorbant imbibé d'huile pour graisser le fond de la poêle
-une planche recouverte de papier alu huilé ou d'un tapis de cuisson en silicone

 

banh cuon ail des ours

Préparez la pâte:
Mélangez les deux farines, le sel et l'eau tiède dans un saladier. Ajoutez l'huile et mélangez. Laissez reposer 30 min.

Préparez la farce:
Faites réhydrater les champignons dans un bol d'eau tiède pendant 15 min. Egouttez-les et hachez-les.
Faites chauffer l'huile dans un wok et faites sauter l'oignon nouveau émincé. Ajoutez le porc haché et les champignons puis faites sauter en écrasant bien avec une cuillère en bois, pour ne pas que la viande s'agglomère en gros tas. Ajoutez le sucre et le nuoc mam, mélangez puis incorporez enfin les feuilles d'ail des ours ciselées. Une fois que la viande est bien cuite, retirez le wok du feu et laissez tiédir.

Préparez la sauce:
Mélangez dans un bol le sucre et l'eau chaude jusqu'à dissolution. Ajoutez le nuoc mam, le vinaigre, le jus de citron vert et l'ail haché. Si vous optez pour le piment, ajoutez-le au dernier moment (en rondelles et épépiné) sinon ça va infuser dans la sauce et vous arracher la bouche (c'est du vécu).

La cuisson:
Organisez votre plan de travail en plaçant votre saladier de pâte et votre planche huilée à côté de la plaque de cuisson. Disposez également la farce dans un bol à côté de votre plaque et enfin une grande assiette pour déposer vos banh cuon, une fois pliés.

Faites chauffer votre poêle sur feu moyen et graissez le fond avec un peu d'huile végétale. Attention à ne pas trop mettre d'huile sinon la pâte n'accrochera pas.
Versez une louche de pâte en couche fine (n'hésitez pas à enlever le surplus de pâte sinon la galette sera trop épaisse). Couvrez immédiatement avec le couvercle et laissez cuire pendant 1 minute environ. Retournez la galette d'un seul coup sur votre planche huilée.
Déposez un peu de farce au milieu en formant un rectangle. Repliez les bords gauche et droit sur la farce puis les bords haut et bas vers le milieu. A la fin vous devriez obtenir un paquet rectangulaire. Vous pouvez également déposer la farce tout au bord de la galette et rouler le tout comme une crêpe.
Répétez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients. J'avoue que c'est plus facile et plus rapide de réaliser cette recette à deux :-)

Servez encore tiède, parsemé d'échalotes frites, avec des tranches de gio lua et la sauce.

 

banh cuon

 

Posté par letitia à 10:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 avril 2016

La Casserole à Strasbourg

 

lacasserole

 

 

          Il y a quelques semaines, j'ai eu le plaisir de partager une excellente soirée au restaurant la Casserole à Strasbourg, en compagnie de Flo et Célest-in.
          Dès que l'on franchit les portes de la maison, on a l'impression d'entrer dans un cocon douillet, à l'abri du mauvais temps, des bruits de la rue et du stress: on s'y sent bien dès la première minute. L'équipe est très jeune (maximum 30 ans, impressionnant) mais dirige cet établissement de main de maître. L'accueil est plus que chaleureux, Cédric Kuster, le propriétaire des lieux, nous met à l'aise avec des petites choses à grignoter et des bulles pour trinquer.

lacasserole2

L'atmosphère est très élégante, tout n'est que luxe, calme et volupté: le bon goût n'est pas que dans l'assiette, il est aussi sur ce mur en cuir anglais, ces tables lumineuses en albâtre, ce paravent en verre, ces banquettes en velours. On a l'impression que le temps s'est arrêté et pourtant nous sommes bien en 2016: le classique flirte subtilement avec le moderne. Et cela se ressent aussi dans la cuisine de Marc Weibel, qui nous régalera tout au long du menu Bruits de Casserole. Le chef privilégie des produits frais locaux au gré des saisons, comme par exemple le foie gras de canard de la ferme Schmitt, le pigeon de la ferme Théo Kieffer à Nordhouse, l'agneau de la filière Alsace, les viandes en provenance également de la boucherie Riedinger Balzer à Vendenheim. 

 

lacasserole1

Avant de goûter aux entrées, nous avons droit à un amuse-bouche à base de volaille et de mousseline de carotte (oups je ne me souviens plus de l'intitulé). Différentes sortes de pains nous sont proposées, à déguster avec le beurre de la ferme Lindgrube à Breitenbach (et qui est d'ailleurs estampillé au nom du restaurant).

 

foiegras

L'entrée se compose du foie gras de canard de la ferme Schmitt, avec ses mini poireaux, anguille fumée, piquillos et gingembre, jus de canard réduit. Une petite merveille qui fond en bouche! J'ai beaucoup aimé cette association terre-mer.

 

lacasserole3

Avec Flo, nous optons pour le dos d'espadon, croquant d'olives noires "taggiasche" et pistaches, déclinaisons d'artichaut, fumet réduit émulsionné à la carotte et ail confit. La cuisson du poisson est parfaite, la chair nacrée est à la fois tendre et dense, il y a de la "mâche", ça ne s'effiloche pas comme des pétales. Les artichauts étaient également très bons, je salue le travail minutieux que demande ce légume pénible à parer. Cependant je trouvais que leur amertume caractéristique l'emportaient un peu sur la finesse de l'espadon.

 

lacasserole4

Nathalie (Célest-in) avait choisi le magret de canard de la ferme de Nonnenmacher, jeunes navets et radis braisés, crème de haricots tarbais à l'huile d'amande, gastrique à l'orange sanguine. D'après ses dires, son plat était également une vraie réussite.

 

lacasserole5

Pour clore ce repas, rien de plus rafraîchissant que du citron et de la fraise, déclinés en tartelette sablée, crème citron, gel exotique, sorbet fraise des bois, feuilles d'oxalis. Le dessert parfait pour finir tout en légèreté, avec ces notes acidulées.

 

lacasserole6

Pour accompagner le café, des mignardises pour les insatiables gourmands... auxquelles nous n'avons pas pu résister :-)

Merci à toute l'équipe de la Casserole pour leur gentillesse et leur professionnalisme, et merci à Aurèle & Sister in the city pour l'invitation.

 

LA CASSEROLE

24 rue des juifs
67000 STRASBOURG

TEL: 03 88 36 49 68

 

 

Posté par letitia à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 avril 2016

Udon sauce cacahuète

 

udon sauce cacahuète - udon noodles in peanut sauce

 

          Lorsque je suis en solo à la maison, le repas que je me prépare le plus souvent se compose essentiellement de riz ou de nouilles. Si j'utilise souvent le même riz, j'avoue que pour les nouilles j'en ai de toutes sortes dans mon placard: nouilles de blé, pâtes de riz, aux oeufs, à la farine de sarrasin, au thé vert, et même des spaghetti quand j'ai des envies exotiques (ma grand-mère appelait ça des nouilles, c'est un peu pareil hein). Pour une fois que j'avais des udon , je me suis fait un plaisir égoïste avec une sauce cacahuète/coco, comme pour les sate ayam. C'était merveilleux d'avoir à slurper tranquillement, sans avoir de petites mains qui essayent d'attraper mes baguettes. Mais quelle mère indigne.

Udon sauce cacahuète:

(pour 2 personnes)

-2 portions de nouilles udon (on les trouve sous forme fraîche en paquets sous-vide dans les épiceries asiatiques)
-1 carotte
-1 poignée de pousses de haricots mungo
-1 càs d'huile végétale

Pour la sauce:
-2 càs de beurre de cacahuète
-1 càs de miel
-2 càs de sauce soja
-1 càs d'ail haché
-3 càs de lait de coco

Préparez la sauce et réservez. Plongez les nouilles dans une casserole d'eau bouillante et laissez cuire le temps indiqué sur le paquet. Egouttez.Coupez la carotte en bâtonnets et faites-la sauter au wok pendant 5 minutes avec l'huile. Ajoutez les pousses de haricots mungo et faites sauter 1 min. Ajoutez la sauce et mélangez avec les légumes.Ajoutez enfin les nouilles et faites sauter 5 min pour bien les enrober de sauce. Servez bien chaud.

 

udon sauce cacahuète

 

Posté par letitia à 08:09 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,