-
cocotte

Je ne sais pas ce qu'il m'arrive en ce moment, je suis une vraie miss catastrophe en cuisine. Ca a commencé la semaine dernière, lorsque j'ai voulu visser le blender de Mister T sur sa base. Et oui chacun a ses joujoux dans la cuisine, et il s'en sert exclusivement pour faire ses smoothies quasi-quotidiens (non vous ne rêvez pas, il les fait tout seul comme un grand). Sauf que j'ai été un peu trop violente et POF, le manche du blender m'est resté dans la main. Wouuupsss ...
Ensuite au tour de mon batteur électrique (multifonction) que j'aime plus que tout au monde. Sans lui, pas de pâte à pain, à brioche ou à pizza, pas de velouté mixé, pas de pavlova... C'était vraiment mon meilleur ami, malheureusement je l'ai tué lors de la réalisation de mes petits cakes . Je savais que la farine de châtaigne c'était mastoc, mais pas à ce point-là! En fait j'avais commencé à mélanger la farine et les oeufs avant de verser le lait...ERREUR FATALE ! Ca s'est compacté comme du béton, j'ai forcé sur la vitesse et CLAC ! Il s'est arrêté d'un seul coup. GAME OVER.
Enfin, last but not least, pas plus tard qu'avant-hier soir, alors que j'étais tranquillement installée dans mon canapé, je me suis juste renversé...une tasse entière de thé bouillant sur mes cuisses. Oui bouillant, car j'ai toujours un big thermos de thé pour le garder au chaud, c'est bien pour les feignasses comme moi qui n'ont pas envie de se lever au moindre signe de soif. Jamais de ma vie je n'ai ressentie une telle douleur, du moins à cet endroit, et jamais je n'ai bondi aussi vite de mon siège jusqu'à la salle de bain. Evidemment, c'est toujours à ces moments-là qu'on se rend compte de la misère de sa trousse à pharmacie. Pas de Biafine en vue, que dalle, je suis même allée toquer chez la voisine à 22h pour savoir si elle en avait. Bref, j'ai calmé l'incendie avec les moyens du bords: eau froide et glaçons...Maintenant je vais mieux, ouf.

cantal

mouillette

bol

Du coup aujourd'hui j'ai préféré ne prendre aucun risque, pas de gros couteau, pas de flambage, on va rester prudent hein... Je me suis consolée avec un plat "comfort food" mais pas trop, avec ces oeufs cocotte. Vous savez quoi? C'est la première fois que j'en fais... C'est diiiingue, comme est-ce que j'ai pu m'en passer pendant toutes ces années ? Primo, c'est juste délicieux, et secundo, c'est tellement facile que n'importe quel bras cassé peut y arriver. La preuve, aujourd'hui je ne me suis même pas fait de bobo (alors que j'ai utilisé un mixeur dans la recette^^).

Oeuf cocotte à la crème d'asperge et au cantal (pour 2 pers)

-2 oeufs extra-frais
-100g d'asperges vertes en conserve
-1 briquette de crème liquide (20 cl)
-30 g de cantal
-sel, poivre
-qq râpures de muscade (facultatif)
-2 tranches de pain grillé (j'ai pris du pain de mie complet)


Préchauffez le four à 180°C. Egouttez les asperges et mixez-les avec la crème. Assaisonnez de sel, poivre et muscade. Versez dans une petite casserole et faites chauffer 5 minutes. Versez cette crème au fond de vos récipients (mini-cocottes, ramequins ou verrines résistantes à la chaleur). Taillez la moitié du cantal en petits cubes et mettez-les dans la crème. Cassez un oeuf au milieu et râpez au-dessus le reste du cantal. Déposez vos récipients dans un plat à bords hauts, et versez un peu d'eau chaude au fond. Enfournez et faites cuire au bain-marie pendant 10 minutes. A déguster bien chaud avec des mouillettes croustillantes!

PS: si vous n'aimez pas les asperges, vous pouvez les remplacer par des coeurs d'artichaut, des champignons ou des petits pois. Pareil pour le cantal, utilisez le fromage que vous voulez (comté, gruyère etc...)

oeuf_cocotte

Je vous laisse quelques jours, je vais passer un looong week-end à Paris avec des amis...Pas de cuisine mais un food-trip en vue :)