bouchons réunionnais

 

          Pour la soirée du Réveillon, on avait décidé de rester tranquillement à la maison, autour de bons petits plats réconfortants. Dans ma tête j'imaginais ça au pluriel, puis au final le menu ne s'est résumé qu'à un unique plat, que l'on a picoré avec les doigts. Les bouchons réunionnais sont parfaits pour ce genre d'occasion, mais rassurez-vous, on n'est pas obligé d'attendre le Nouvel An pour en manger. Ouf.

 

Bouchons réunionnais

(pour une trentaine de pièces)

D'après la recette de Snapulk

-un paquet de feuilles de pâte à wonton (en épicerie asiatique)
-400 g de chair de porc hachée, type échine (pas de chair à saucisse, trop salée)
-1 combava
-5 oignons nouveaux
-1 càc de sel
-2 càs de fécule de maïs

 

Emincez les oignons nouveaux et râpez le zeste du combava. Mélangez avec la chair de porc hachée dans un saladier, ajoutez le sel et la fécule de maïs. Déposez un peu de farce au milieu de chaque feuille et rabattez les coins autour: vous pouvez soit laisser la farce apparente (comme ici) soit complètement fermer le bouchon en serrant la pâte au-dessus. Faites cuire à la vapeur pendant une trentaine de minutes. Pour éviter qu'ils ne collent pendant la cuisson, déposez au fond du panier vapeur une feuille de papier sulfurisé légèrement huilé.

Vous pouvez également les congeler crus, puis les faire cuire directement à l'eau (plongez-les encore congelés dans l'eau bouillante). Dégustez nature ou avec une sauce pimentée.

 

bouchon réunionnais